Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Zoom sur ... le château du Bruget

Publié le par les élus

Le château sera ouvert au public les 17 et 18 septembre 2011, à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Ouvert : de 10h à 12h et de 14h à 17h

Visite guidée : départ toutes les demi-heures

Entrée libre

Tél. : 04 75 93 20 53

 

JAU16--Medium-.jpg JAUJAC027 Bruget IMG 2309                                                                                                             

                                                                                                                                                                                                                            Le château du Bruget appartient à la même famille depuis deux générations.

On trouve une famille Bruget (ou Bruzet) à Jaujac dès 1378. Le château actuel aurait été construit par la famille de La Tour de Beins au XVIIe siècle, sur des restes plus anciens. Puis il passa aux de Launay. Emmanuel de Launay, le fameux comte d’Antraigues, le vendit en 1780 à un avocat de Jaujac, Aimé Monteil. Bien national à la Révolution, il fut transformé en ferme et sauvé de la ruine dans les années trente par Georges Balaÿ et ses deux soeurs. Il a fait l’objet de restaurations à cette époque : consolidation de la façade, réfection de fenêtres, remontage de la grande cheminée.

 

Le château occupe une position dominante à flanc de montagne au-dessus de la vallée. Son plan de masse est identique à celui du château de Hautségur (situé dans la commune voisine de Meyras) : un rectangle, flanqué de deux tours au nord et, au sud, d’une tour ronde engagée dans la façade renfermant l’escalier. Cette tour serait peut-être plus ancienne que la façade sud et daterait du XIVe siècle, comme la façade ouest et la tour d’angle nord-ouest. La façade sud orientée vers la vallée est percée de plusieurs fenêtres rectangulaires et de meurtrières. Une pierre gravée d’armoiries a été trouvée en 1985 au-dessus de la porte d’entrée ; il s’agirait des armes de la famille de La Tour de Beins. De nombreux signes maçonniques sont dispersés dans le bâtiment.

 

À l’intérieur, nous pourrons surtout admirer de belles cheminées, en particulier celle de la grande salle du premier étage, avec son entablement mouluré soutenu par de fines colonnes à chapiteaux décorés. Cette cheminée a été remontée au cours des restaurations récentes et les dalles de pierre ont été récupérées à la suite de la réfection d’une chapelle d’Aubenas. L’escalier à vis aux magnifiques dalles de pierre se termine par une voûte en ombelle « sarrasine ». De là, une petite porte mène dans le grenier où la charpente d’origine a fait l’admiration des connaisseurs.

 

Crédits Photos : © Simon BUGNON 

Autres sites à visiter pendant les Journées Européennes du Patrimoine en Ardèche : GUIDE 2011 ARDECHE

Commenter cet article