Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Retour d’estive sous la pluie

Publié le par mairie de Jaujac

Quelques gourmandes ont joué les débroussailleuses des bords de route

Quelques gourmandes ont joué les débroussailleuses des bords de route

Sale temps pour les brebis et leurs bergers !

Mais il est sans doute préférable de se trouver dans la vallée, plutôt que sur le Tanargue, si la météo prévue pour ces deux jours s’avère exacte.

Ce matin les brebis ont traversé le village, après avoir passé la nuit sur le domaine de Rochemure. Un retour d’estive qui annonce l’arrivée de l’automne.

Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie
Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie

Un beau troupeau qui a profité tout l'été des prairies du Tanargue et qui retrouvera d'ici quelques heures ses faïsses et sa bergerie

Commenter cet article