Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dimanche, c’est la Balade de l’An Que Ven

Publié le par mairie de Jaujac

Dimanche 28 décembre 2014, ce sera la 8ième édition de la Balade de l’An Que Ven, un évènement imaginé par Gilbert Renou de Fabras pour fédérer les habitants de la Communauté De Communes (CDC) Source de l’Ardèche, composée alors de 10 communes : Fabras, Jaujac, La Souche, St-Cirgues-de-Prades, Pont-de-Labeaume, Meyras, Chirols, Astet, Barnas et St-Pierre-de-Colombier.

Aujourd’hui les trois CDC du secteur se sont regroupées pour former la CDC Ardèche des Sources et Volcans, une entité à 17 communes, qui a choisi de perpétuer cette manifestation familiale et festive : une promenade sur les sentiers ruraux pour terminer une année et accueillir joyeusement la suivante.

La première Balade de l’An Que Ven a eu lieu à Jaujac, en 2007, puis les communes de Pont-de-Labeaume, Chirols, Fabras, La Souche, Meyras, St-Cirgues-de-Prades ont pris le relais. En 2013, le village de St-Pierre-de-Colombier a été tiré au sort pour l’organisation de la balade 2014 ; tous les habitants du territoire ont donc rendez-vous dimanche 28 décembre à 9 heures, au Boulodrome (ancien moulinage) de St-Pierre-de-Colombier. Après une petite collation, les participants seront invités à découvrir les alentours du village, au cours d’une promenade accessible à tous, et ponctuée d’animations diverses. Vers midi, retour au Boulodrome pour un apéritif dinatoire et le tirage au sort de la prochaine commune organisatrice de la Balade de l’An Que Ven : 17 villages sont désormais des candidats potentiels.

La Balade de l’An Que Ven (l’an qui vient) est financée par la CDC et organisée conjointement avec la commune d’accueil. Elle a lieu quelles que soient les conditions climatiques, il faut donc se vêtir en conséquence.

Autrefois, on disait en patois (et nos vieux le disent toujours) : "A l'an que ven, se sèm pas mai, que siam pas mens.", c'est-à-dire « A l’année prochaine ! Si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins ». Quant à l’orthographe…, chez nous le patois est une langue orale, elle était parlée par tous, mais rarement écrite.

Balade de l'An Que Ven en 2010 à Fabras
Balade de l'An Que Ven en 2010 à Fabras
Balade de l'An Que Ven en 2010 à Fabras
Balade de l'An Que Ven en 2010 à Fabras
Balade de l'An Que Ven en 2010 à Fabras
Balade de l'An Que Ven en 2010 à Fabras

Balade de l'An Que Ven en 2010 à Fabras

Au centre des photos, Gilbert Renou alors 1ier adjoint à Fabras et délégué communautaire qui a eu cette idée originale de La Balade de l'An Que Ven
Au centre des photos, Gilbert Renou alors 1ier adjoint à Fabras et délégué communautaire qui a eu cette idée originale de La Balade de l'An Que Ven

Au centre des photos, Gilbert Renou alors 1ier adjoint à Fabras et délégué communautaire qui a eu cette idée originale de La Balade de l'An Que Ven

Commenter cet article