Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quatrième crue du Lignon

Publié le par mairie de Jaujac

Depuis septembre de cette année 2014, le Lignon est entré par quatre fois en crue. Après des pluies torrentielles, le niveau de ses eaux monte brutalement (en quelques heures) de plusieurs mètres : un phénomène que l’on peut facilement observer sous le pont du Chastelas et en aval, où le lit du cours d’eau se rétrécit.

La première crue s’est déroulée dans la nuit du 18 au 19 septembre, ce fut certainement la plus importante des quatre en terme de montée des eaux, les jardins du Chastelas en amont du pont ayant été submergés pendant quelques minutes par une vague.

Dans la nuit du 9 au 10 octobre, rebelote : un déluge d’eau déclenche une nouvelle crue, la deuxième du Lignon.

La troisième crue, le lundi 3 novembre fut peut-être la plus spectaculaire parce qu’elle a eu lieu dans la journée. Beaucoup de Jaujacquois, à la faveur d’une accalmie, vers 16 heures ont pu constater de visu, le niveau atteint par le Lignon*.

La dernière en date, quatrième crue en moins de trois mois, s'est produite cette nuit (nuit du 14 au 15 novembre) et devait être similaire en terme d’importance à celle du 3 novembre. Au matin du 15 novembre, le Lignon était encore gros, mais le niveau des eaux était bien redescendu.

Ces crues aussi spectaculaires soient-elles, n’ont pas provoqué de gros dégâts sur les propriétés des riverains du Lignon, exception faite du canal alimentant la turbine qui produit de l’énergie, particulièrement endommagé lors du premier épisode pluvieux. Mais la succession de ces pluies diluviennes qui tombent sur des sols gorgés d’eau, cause de nombreux ennuis : les systèmes d’évacuation sont submergés (trop de débit d’eau, obstruction par des feuilles, de la terre…), l’eau remonte de partout, inonde les caves, sape les murs, envahit les routes et les terrains. Les murs de soutènement s’effondrent, se produisent des glissements de terrains…

Le bilan sera sans doute conséquent, à la fois pour les particuliers et pour les communes.

*Voir article publié dans le blog rubrique environnement, le 6 novembre 2014.

Encore beaucoup d’eau ce matin sous le pont du Chastelas.
Encore beaucoup d’eau ce matin sous le pont du Chastelas.

Encore beaucoup d’eau ce matin sous le pont du Chastelas.

Le Lignon en amont du pont
Le Lignon en amont du pont
Le Lignon en amont du pont

Le Lignon en amont du pont

En aval du pont
En aval du pont
En aval du pont
En aval du pont

En aval du pont

Dernier aléa à mettre sur le compte des intempéries, l’effondrement d’un garage, cette nuit, dans le village (au croisement de la rue des Frères Fabre, rue du Terras et rue du Champ de Mars, en contrebas).
Dernier aléa à mettre sur le compte des intempéries, l’effondrement d’un garage, cette nuit, dans le village (au croisement de la rue des Frères Fabre, rue du Terras et rue du Champ de Mars, en contrebas).

Dernier aléa à mettre sur le compte des intempéries, l’effondrement d’un garage, cette nuit, dans le village (au croisement de la rue des Frères Fabre, rue du Terras et rue du Champ de Mars, en contrebas).

Commenter cet article